Les putes à Bruxelles – Quartiers et maisons des meilleurs quartiers

🔥 Découvrez nos profils féminins en ligne dès maintenant !

——————

Offre du mois sur le meilleur site Booty Plan !

Alerte Plan ! Jusqu’à ce que Pour quelques jours seulementLe site www.JM-Date.com est GRATUIT ! Le plus grand réseau social pour les libertariens vous pouvez discuter et échanger par webcam avec des filles qui recherchent quelqu’un comme vous. de PLANS CUL sans lendemain.

850 mecs ont baisé des nanas au cours du dernier mois grâce à ce site, à vous de jouer ! Profitez de cette offreSi vous vous inscrivez, vous aurez accès à toutes les fonctionnalités de www.JM-Date.com à vie !

-&gt ; Je profite de l’OFFRE GRATUITE JM DATE.

Profils connectés pendant 1 heure

——————

Comme nous le savons depuis Dodo la Saumure, la prostitution est légale en Belgique, mais pas sous toutes ses formes. La législation belge est complexe et si vous vous rendez à Bruxelles pour un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon, vous devez être prudent dans vos relations avec les prostituées et les escortes locales. Pour éviter de tomber dans les pièges les plus courants, voici tout ce qu’il faut savoir avant de se prostituer à Bruxelles.

La prostitution est-elle légale à Bruxelles ?

Dans l’ensemble, la réponse est oui, les prostituées sont autorisées à travailler en Belgique et à Bruxelles, mais il y a des nuances :

  • Prostitution de rue La prostitution de rue est généralement interdite en Belgique, à quelques exceptions près. Il n’y a que 3 quartiers à Bruxelles où elle est autorisée (nous les verrons plus tard).
  • Rencontres sur Internet La publicité pour les services sexuels est légale en Belgique. Des sites comme 6annonce ou Sexemodel sont légaux, les services des filles sont détaillés et elles ne doivent pas cacher les prix sous des termes comme « cadeaux » ou « roses ». C’est un vrai plus par rapport à la France, car il n’y a pas d’hypocrisie entre vous et l’escort girl.
  • Maisons closes Il s’agit d’une zone grise. En principe, les maisons closes sont interdites en Belgique, mais de nombreux « bars à champagne » ou « maisons de rendez-vous » sont bien établis et offrent des services sexuels discrets. Personne ne les dérange, tant qu’ils sont discrets et ne causent pas de nuisances aux voisins.
  • Proxénétisme Le proxénétisme est totalement interdit en Belgique. Les prostituées ont donc le droit de travailler, mais elles doivent être entièrement indépendantes et personne ne peut gagner sa vie grâce à elles.

Quartiers des prostituées à Bruxelles

Comme nous l’avons vu, il y a trois quartiers à Bruxelles où l’on trouve des prostituées.

  • Le quartier nord de Bruxelles Autour de la gare du Nord se trouve la majeure partie du quartier connu sous le nom de « Brussels Red Light District ». Dans la rue d’Aerschot, les néons rouges s’allument après minuit et les filles commencent à s’exhiber, alors que pendant la journée, elles sont plutôt discrètes. D’autres rues du quartier, comme la rue Linné, la rue des Plantes et la rue de la Prairie, abritent également des travailleuses du sexe, mais nous vous recommandons d’éviter ces rues, car elles sont moins propres et moins sûres.
  • Centre ville de Bruxelles Le quartier situé entre la gare du Nord et la vieille ville est connu sous le nom d’Alhambra. Vous n’y trouverez pas autant de prostituées que dans la partie nord de la ville, mais vous vous sentirez plus à l’aise car le quartier est plus propre et plus sûr. Les principales rues fréquentées par les prostituées sont le boulevard Emile Jacqmainlaan et le boulevard Adolphe Max, ainsi que la rue des Commerçants, située au nord-ouest de ces boulevards.
  • Région sud de Bruxelles L’avenue Louise, connue pour ses boutiques bon marché, devient un lieu de prostitution assez actif après minuit. Les prostituées qui y travaillent sont considérées comme plus sophistiquées que dans d’autres parties de la ville, et leurs prix et leur style sont en conséquence. Ces prostituées ne travaillent pas dans la rue ou dans des voitures, mais ont généralement des contrats avec des hôtels locaux. Le quartier est sûr, ce qui en fait le meilleur de Bruxelles pour la prostitution.

Quels sont les tarifs pratiqués par les prostituées à Bruxelles ?

Les prix varient énormément selon que vous vous rendez dans une vitrine ou avec une fille trouvée sur un site d’escorte.

  • Vitrines Rue d’Aerschot Si vous entrez dans la fenêtre d’une fille, vous devrez payer 50 euros pour un service de 15 minutes. Bien sûr, tout peut être négocié, mais c’est le prix de base.
  • La prostitution de rue ailleurs à Bruxelles Selon l’apparence et l’âge des filles proposées, vous pouvez vous attendre à payer entre 30 et 80 euros pour une demi-heure.
  • District Sud et Avenue Louise Comme nous l’avons dit, c’est là que vous trouverez les prix les plus élevés. Comptez entre 100 et 200 euros pour un pass incluant l’hébergement à l’hôtel.
  • Compagnons sur Internet Là encore, les prix varient, mais vous pouvez vous attendre à payer 150 à 200 euros par demi-heure, y compris l’hébergement au domicile de la jeune fille.

Il est bon de rappeler que les filles savent ce qu’elles valent et que si vous négociez trop, vous en aurez pour votre argent plus tard. Il peut être dans leur intérêt de vous garder fidèle à long terme et de vous satisfaire si vous vous comportez bien avec la fille. Entretenez donc une relation saine et respectueuse avec elles : tout le monde y gagnera.

Guillaume
Derniers articles sur Guillaume (voir tous)

🔥 Découvrez nos profils féminins en ligne dès maintenant !

Check Also

Comment rendre une fille amoureuse de vous – Youpomm

🔥 Découvrez nos profils féminins en ligne dès maintenant ! This browser does not support …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *